Du 3 au 30 Octobre

GazaBeitHanoun-002

De juillet 2014 à février 2016, Virginie Nguyen Hoang, photojournaliste belge membre du studio HansLucas et du Collectif Huma s’est rendu à 5 reprises dans la bande de Gaza.

Présente lors de la guerre de l’été 2014, Virginie a décidé de revenir à Gaza afin de documenter, à travers la vie quotidienne de 4 familles, la reconstruction de Gaza.

Le conflit de l’été entre l’armée israélienne et les forces armées du Hamas et du Jihad Islamique de Gaza ont fait 2502 victimes côté palestinien et 71 victimes côté israélien (dont 66 soldats). Parmi les victimes palestiniennes, on compte 1583 civils dont 521 enfants et 283 femmes (chiffres de l’Office for the Coordination of Humanitarian Affairs). Depuis le cessez-le-feu, ce même organisme a dénombré jusqu’à 100 000 personnes déplacées au sein de la bande de Gaza, dont 28 000 se sont réfugiées dans des écoles de l’UNRWA réaffectées comme abris. Les autres ont trouvé asile dans la famille, chez des amis ou encore, sont retournés vivre dans les décombres de leurs maisons dans l’espoir d’une aide financière pour la reconstruction.

Cette série, en noir et blanc, tente de montrer le quotidien de quatre différentes familles habitant 4 différentes parties de Gaza. Chacune d’entre elles ont eu, ou partiellement eu, leurs maisons détruites par les bombardements israéliens. Le quotidien est difficile ; il n’y pas de travail, pas d’argent, les enfants s’ennuient et se retrouvent dans des conditions sanitaires inappropriées. De plus, l’argent promis et le matériel de reconstruction n’arrivent pas ou du moins, très lentement.

Virginie s’est immiscée dans le quotidien de ces familles afin de raconter visuellement leur vie et leur combat pour enfin retrouver une vie paisible.

Musée d’Art et d’Histoire Baron Gérard
37, rue du Bienvenue
Ouvert tous les jours de 10 à 12h30 et de 14h à 18h
Entrée libre