Du 3 au 30 Octobre

Acapulco, Guerrero a 15 de Agosto de 2012 Por la noche, a las 22 horas, un asesinado en la colonia Zapata entre los 15 y 18 años, fue asesinado entre las calles 18 y 33 donde dejaron un mensaje escrito. Al lugar acudieron elementos del Ejército mexicano y elementos ministeriales quienes realizaron las investigaciones de ley. Casi a la misma hora se reportaron cuatro calcinados en Barra Vieja se desconocen los hechos. Fotos: Bernandino Hernández

Acapulco, dans la province du Guerrero au Mexique, était de très loin la ville côtière favorite des jet-setteurs américains des années 50 et 60.
Elle était encore une destination de vacances très prisée il y a quelques années. Proportionnellement au nombre d’habitants, elle est aujourd’hui la ville la plus dangereuse du pays. 1300 assassinats y ont été répertoriés l’année dernière. On y commet en ce moment même entre 5 et 6 meurtres par jour.
Une quarantaine de gangs se battent pour le contrôle du racket et des barrios, les quartiers. L’armée et la police ne contrôlent que très difficilement la situation et certaines parties de la ville leur sont tout simplement interdites.
Les photographies qui montrent cette guerre qui ne dit pas son nom sont prises par Bernandino Hernandez, arrivé orphelin à Acapulco à l’âge de 3 ans.

Inscrit dans la tradition mexicaine de la Nota Roja, un genre journalistique littéraire et populaire du début du siècle, dont l’origine est liée à l’inquisition mexicaine et se transforme avec l’arrivée de la photographie, il a tout à la fois intimement documenté la transformation de sa ville et sa propre condition, sans jamais être exposé ou reconnu.

L’aboutissement et la singularité esthétique de ses dernières années de travail n’ont pas d’équivalents.

Samedi 8 octobre – 15h – Chapelle de la Tapisserie de Bayeux  : rendez-vous avec Amnesty International autour de l’exposition : dialogue entre Geneviève Garrigos et Bernandino  Hernandez au sujet de la violence au Mexique.

En savoir plus sur le travail de Bernandino Hernandez

Tapisserie de Bayeux Chapelle
Ouvert tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h à 18h
Ouvertures exceptionnelles vendredi 7 octobre jusqu’à 19h et samedi 8 octobre de 10h à 18h.
Entrée libre

 

Commissaire d’exposition : Laurent Van der Stockt
Crédit photo : © Bernandino Hernandez

Warm Fundation from Sarajevo
En partenariat avec
WARM Foundation