De Santiago à Hong Kong
Les mouvements de contestation dans le monde

19 juin 2019 – Khartoum, Soudan
Des manifestants scandent des slogans tandis qu’un jeune homme récite un poème à la lumière de téléphones portables.
Le chef du Conseil militaire de transition au pouvoir a appelé les manifestants à des négociations « sans conditions », alors que les rapports entre les deux parties se sont envenimés depuis la dispersion sanglante d’un sit-in début juin.
© Yasuyoshi CHIBA / AFP

Du 5 octobre au 1er novembre
Exposition collective AFP

Du Chili à Hong Kong en passant par la Guinée… La décennie 2010, marquée par les Printemps arabes, s’est achevée sur une nouvelle vague de contestations partout dans le monde. L’AFP revient sur le monde arabe, du Soudan à l’Algérie, où des mouvements populaires ont déjà écarté des chefs d’Etat, en passant par l’Irak et le Liban, secoués par des révoltes inédites. L’exposition nous transporte ensuite en Amérique latine, en Bolivie, en Equateur et au Chili. Sans oublier Hong Kong où des manifestations monstres et parfois violentes ont agité le territoire semi-autonome durant sept mois, laissant une ville profondément divisée. Et pour finir, l’onde de choc de la mort de l’Afro-Américain George Floyd, le 25 mai, qui a entrainé de nombreuses manifestations aux Etats-Unis et dans le monde contre le racisme et les brutalités policières.

Cette exposition est réalisée avec le soutien de :


En extérieur dans la ville de Bayeux
Le parcours de cette exposition est détaillé dans un document disponible à l’office de tourisme et dans les lieux publics.

octobre 5 @ 09:00

09:00

– 10:00

(1h)

En extérieur dans la ville de Bayeux