Edouard Elias & Abdulmonam Eassa
Ne pleure pas, c’est notre patrie

© Edouard Elias & Abdulmonam Eassa

 

Du 4 au 30 octobre

Le Jebel Marra est une forteresse imprenable. On y accède par des chemins escarpés et rocailleux où l’âne se meut plus rapidement qu’une voiture.
En état de siège depuis 2003, ce massif dressé en plein cœur du Darfour est un îlot de résistance sous le contrôle de l’Armée de libération du Soudan, l’une des dernières rébellions armées du pays jamais délogée par le pouvoir central.
Vingt ans après l’embrasement du conflit, le Darfour n’a pas retrouvé la paix. En avril 2019, la chute d’Omar al-Bachir, recherché pour « génocide » et crime contre l’humanité par la Cour Pénale Internationale, avait suscité une lueur d’espoir. Des accords de paix ont été signés en octobre 2020 entre les autorités de la capitale et plusieurs mouvements rebelles. Pourtant, la région est toujours le théâtre d’affrontements sanglants. Le coup d’État, en octobre 2021, de militaires proches du régime d’al-Bachir, n’a rien arrangé.
Abdulmonam Eassa & Edouard Elias se sont rendus dans les montagnes du Jebel Marra rencontrer les Four qui ont fui les exactions des milices Janjawids en décembre 2021. Auprès des civils mais aussi de leur mouvement armé, l’Armée de libération du Soudan, ils ont réalisé à la chambre des portraits et des paysages des lieux.
Abdulmonam, basé au Soudan pour couvrir l’actualité de ce pays en plein coup d’État, parle l’Arabe, sa langue natale et a pu, de par ses aptitudes humaines, créer un réseau de contacts lui permettant de comprendre les événements au plus près. Edouard Elias a apporté son expertise technique de la photographie artisanale anténumérique à la chambre.
Deux visions et approches ont été nécessaires pour faire aboutir ce projet où les deux photographes ont combiné leur sensibilité.


Espace d’art actuel Le Radar
24, rue des Cuisiniers
Ouvert du mercredi au dimanche de 14h30 à 18h30, le samedi de 14h à 19h

Ouvertures exceptionnelles, mardi 4 octobre de 14 h 30 à 18 h 30 et samedi 8 octobre de 10h à 12h et de 13h à 17h (journée continue)
Entrée libre

octobre 4 2022

14:30

Espace d’art actuel Le Radar