Page Scolaires 2017-10-02T18:55:24+00:00

Actions scolaires :

L’actualité internationale comme outil d’éducation aux médias

Depuis 1996, une programmation spécifique, dédiée au public scolaire, a été mise en place en partenariat avec le Département du Calvados, la Région Normandie  et les Rectorats de Caen et de Rouen. En parallèle d’un travail effectué au sein des établissements, différents temps forts ponctuent la semaine du Prix Bayeux-Calvados :

Nouveauté 2017 – Refugee Food Festival : Quand les cantines scolaires confient leurs cuisines à des chefs réfugiés

Du 2 au 6 octobre, le Département du Calvados et le HCR (l’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés), en partenariat avec l’association Food Sweet Food, invitent les élèves des collèges du Calvados au Refugee Food Festival.
L’idée ? Sensibiliser les élèves à la situation des réfugiés en France et à travers le monde.
Les objectifs ? Changer de regard sur le statut de réfugié, offrir un tremplin aux chefs réfugiés en facilitant leur accès à l’emploi et faire découvrir des plats venus d’ailleurs.
Cinq jours, cinq établissements
Lundi 2 octobre : Collège Charles Létot – Bayeux
Mardi 3 octobre : Collège Jean de la Varende – Creully
Mercredi 4 octobre (uniquement le matin) : Collège Hastings – Caen
Jeudi 5 octobre : Collège Ernest Hemingway – Port-en-Bessin
Vendredi 6 octobre : Collège Louis Pergaud – Dozulé

Entre sensibilisation et gastronomie, la journée comptera trois temps forts destinés aux collégiens de la 6e à la 3e :

Le matin, les élèves rencontreront les équipes du HCR et des réfugiés. Un temps d’échange qui mêlera témoignages, questions-réponses, jeux pédagogiques… En parallèle, un chef réfugié, accompagné des équipes des cantines scolaires, préparera un repas traditionnel de son pays.
Le midi, l’ensemble des élèves demi-pensionnaires dégusteront les plats mijotés par le chef réfugié et les équipes des cantines scolaires.
La journée se terminera par des ateliers culinaires au cours desquels le chef réfugié élaborera le goûter avec les élèves. Un moment convivial, propice à l’échange.


Regard des jeunes de 15 ans : un dispositif dédié aux collégiens

À partir d’une sélection de photographies sur l’actualité internationale de ces 12 derniers mois, réalisée par l’AFP (Agence France-Presse), les classes de 3e votent pour la photo qui symbolise pour eux le mieux le monde d’aujourd’hui. Ce travail est effectué en classe dès la rentrée. Grâce à un vote dématérialisée, les collégiens de toute la France et désormais des pays européens partenaires du Calvados peuvent voter en ligne, un véritable regard croisé ! 

Photo-lauréate-2016©AFP-Valéry-HACHE

Consulter la page Regard des jeunes de 15 ans
Télécharger le kit pédagogique « Regard des Jeunes de 15 ans »

Nouveauté 2017

Cette année, pour la première fois, le Prix Bayeux-Calvados, en partenariat avec le Département du Calvados et l’AFP, propose aux collégiens du Calvados de revenir sur la sélection Regard des jeunes de 15 ans grâce à une rencontre avec Olivier Morin, le rédacteur en chef (France) de la photo à l’AFP. Cet échange permettra aux élèves d’appréhender la lecture de l’image au côté d’un professionnel. Mardi 3 octobre à l’Auditorium, à partir de 10h.
Ce rendez-vous a rencontré un tel enthousiasme de la part des enseignants que TOUS LES CRÉNEAUX SONT DÉSORMAIS COMPLETS.
Le résultat de l’opération Regard des jeunes de 15 ans sera dévoilé à l’occasion de cette journée.

Collèges au cinéma : un travail autour de la liberté d’expression

Le Département du Calvados, co-organisateur du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, invite les collèges du Calvados à la projection d’un film en lien avec l’actualité internationale. Film 2017 : Le Chanteur de Gaza – Réalisé par Hany Abu-Assad, inspiré par l’histoire incroyable, mais vraie, de Mohammed Assaf.

Le Prix Région des lycéens et apprentis de Normandie

Le lundi 2 octobre 2017, premier jour du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, les lycéens et apprentis de Normandie visionnent les reportages de la sélection officielle, catégorie télévision. Dix sujets, de 1 min 30 à 6 min, leur sont présentés. Chaque reportage aborde une situation de conflit, ses conséquences sur les populations civiles ou la défense de la liberté et de la démocratie. À l’issue de la projection, chaque élève vote pour élire le reportage de son choix. L’occasion pour les lycéens et apprentis de toute l’académie de s’intéresser, avec leurs professeurs, à l’actualité internationale, en présence de grands reporters venus spécialement les rencontrer pour parler de leur métier et débattre avec eux.

Depuis 2016 : Dans le cadre de la réunification territoriale et grâce à la Région Normandie, le Prix Région des lycéens et apprentis de Normandie a élargi son action et couvre désormais l’ensemble du territoire normand.

Citoyen du monde

À travers ce journal créé en 2003, la Région Normandie offre aux lycéens une véritable tribune pour s’exprimer sur ce qu’ils ont vu et entendu au cours de la journée. Accompagnés par l’association Globules, les élèves sont invités à réagir en quelques heures, par écrit, comme de vrais journalistes. Il s’agit alors de réfléchir à ce qui a été montré, d’essayer de comprendre les contextes et d’exprimer son point de vue sous forme d’articles, de poésies ou encore de dessins de presse. Un livre ouvert sur un des piliers de notre démocratie : la liberté d’expression. Citoyen du monde est remis à tous les invités et au public lors de la soirée officielle de remise des prix le samedi 7 octobre à Bayeux, puis distribué dans les lycées normands.


Les classes Prix Bayeux-Calvados : en immersion

4 établissements normands emmènent une classe, sélectionnée sur dossier, à vivre le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre de l’intérieur. Pendant 3 jours, les élèves, plongés en immersion, assistent aux conférences des grands reporters, visitent les expositions et participent à la soirée de clôture. Une initiative de la Région Normandie et du CLEMI qui, depuis 2008, permet aux lycéens de vivre le Prix Bayeux-Calvados différemment.

Le collectif Dysturb… ou le happening utile !

Initié par Pierre Terdjman, Dysturb est un collectif de photojournalistes utilisant des espaces urbains pour mettre en évidence des histoires fortes souvent non publiées par les médias internationaux. Dans le cadre du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, le collectif intervient dans les établissements normands. L’idée ? Coller une photographie grand format sur un mur avec les élèves pour les faire réagir et échanger avec eux sur l’actualité dans le monde. Une approche informative et éducative, un moment de partage privilégié.

Chaque année, de nombreux établissements normands prennent part au Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre au travers des différents dispositifs mais également en recevant, dans leurs murs, des reporters qui viennent échanger avec la jeune génération. De plus en plus nombreux, les établissements de toute la région organisent, de leur propre initiative, des visites à Bayeux afin de découvrir la programmation et les expositions. Le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre invite à la réflexion et demeure à ce titre un outil pédagogique sans équivalent !

Contact actions scolaires Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre

Alexandra Asselin
aasselin@mairie-bayeux.fr
06 72 67 14 25

Ressources pédagogiques :

Télécharger « Travailler sur le reportage de guerre : des pistes pour la classe » ©CLEMI
Télécharger le kit pédagogique de l’exposition « Travail des photographes syriens de l’AFP »
Télécharger le kit pédagogique de l’exposition « Sud Soudan, point d’ébullition »
Télécharger le kit pédagogique de l’exposition « Exode de Mossoul »

À découvrir, le nouveau format « Voir pour comprendre », proposé par Amnesty International, partenaire du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre. Cette série didactique disponible sur Youtube aborde des thèmes liés aux civils dans les conflits.