[Audio] Paroles de Photographes : Les mutations visuelles de la guerre

Trois soirées pour mieux comprendre l’actualité internationale à travers Les Rencontres du Prix Bayeux-Calvados.
Avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles

Les temps changent et la nature des conflits aussi. De la guerre du Vietnam couverte par des photographes incorporés dans l’armée américaine avec statut d’officier, à la guerre quasi sans images de Syrie où les photographes sont considérés comme des cibles privilégiées, le statut des photographes de guerre s’est considérablement détérioré. Si on ajoute à cela l’effondrement du marché de la presse autrefois commanditaires de reportages sur les terrains de conflits, nous ne devons plus compter que sur la foi et la témérité de quelques rares photographes de guerre pour nous livre les témoignages précieux de cette actualité devenue quasi invisible.
Pour comprendre cette évolution du métier et de la photographie de conflit, nous vous invitons à rencontrer trois photographes de génération différente au cours d’un débat organisé par Alain Frilet de l’association Parole de Photographes.
Seront ainsi à l’honneur, Patrick Chauvel qui couvre l’actualité internationale depuis plus de 40 ans et dont la réputation et le talent sont lisibles dans chacun des ses reportages ; Alvaro Canovas, photographe à Paris Match, qui couvre la scène conflictuelle internationale depuis 25 ans et Laurence Geai, une jeune photographe qui a décidé de prendre la relève de ses aînés et qui vient de passer plusieurs semaines dans les Territoires occupés de Cisjordanie.

2017-09-29T10:59:20+00:00