Prix Bayeux Calvados-Normandie 2018 : Cérémonie de remise des prix

Visionnez l’intégralité de la cérémonie du 13 octobre 2018


25e Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre : le palmarès

Cinquante grands reporters étaient réunis à Bayeux, les 12 et 13 octobre 2018, pour délibérer et décerner les trophées des catégories photo, presse écrite, radio, télévision, télévision grand format, jeune reporter (photo) et image vidéo. Trois prix spéciaux ont également été attribués : le Prix Région Normandie des lycéens et des apprentis (télévision), le Prix du public (photo) et le Prix Ouest-France – Jean Marin (presse écrite). Présidé par Christiane Amanpour, le jury international de ce 25e Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre a rendu son verdict…

Le mot de Christiane Amanpour, présidente du jury international :
« Je suis fière d’être à Bayeux et de présider le jury international du 25e Prix Bayeux Calvados-Normandie des correspondants de guerre. Les reportages sélectionnés sont extrêmement forts et d’une très grande qualité. C’était un plaisir de les visionner avec mes confrères, d’en discuter, de débattre et de voter. »


CATÉGORIE PHOTO – JURY INTERNATIONAL
PRIX NIKON

1er Prix

Mahmud HAMS
AFP
Clashes on Gaza’s border
PALESTINE

Le Palestinien Saber al-Ashkar, 29 ans, lance des pierres durant des affrontements contre les forces israéliennes, le long de la frontière de la bande de Gaza à l’Est de la ville de Gaza, le 11 mars 2018. Les Palestiniens manifestent pour le droit au retour dans leur terre d’origine, désormais considérée comme territoire israélien © AFP PHOTO / MAHMUD HAMS
Télécharger la photo

2e Prix

Laurent VAN DER STOCKT
LE MONDE
La vieille ville de Mossoul : la bataille contre le dernier bastion de Daesh
IRAK

3e Prix

Juan BARRETO
AFP
Venezuela : anti-government protests
VENEZUELA


CATÉGORIE TV – JURY INTERNATIONAL
PRIX AMNESTY INTERNATIONAL

1er Prix

Nima ELBAGIR, Alex PLATT et Raja RAZEK
CNN
Une vente aux enchères d’esclaves en Libye
LIBYE

2e Prix

Clive MYRIE et Darren CONWAY
BBC
La guerre des drogues au Mexique
MEXIQUE

3e Prix

Jonathan HEAD et Daniel BULL
BBC
Rohingya
BANGLADESH


CATÉGORIE PHOTO – PRIX DU PUBLIC
PARRAINÉ PAR L’AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT

1er Prix

Paula BRONSTEIN
GETTY IMAGES REPORTAGE
The Rohingya crisis: a harrowing journey
BANGLADESH

Une Rohingya pleure, traumatisée après des jours de marche, avec peu de sommeil, alors que des milliers de personnes fuyant le Myanmar sont coincées sous un soleil brûlant sur une rizière boueuse attendant d'être admise dans les camps par les gardesfrontières du Bangladesh à Anjuman Para, Cox's. Bazar, Bangladesh le 16 octobre 2017 © Paula BRONSTEIN
Télécharger la photo

CATÉGORIE PRESSE ÉCRITE – JURY INTERNATIONAL
PRIX DU DÉPARTEMENT DU CALVADOS

1er Prix

Kenneth R. ROSEN
THE ATAVIST MAGAZINE
Mercenaires du diable
IRAK

2e Prix

Wolfgang BAUER
ZEITMAGAZIN INTERNATIONAL
The poison of war
SOUDAN

3e Prix

Rukmini CALLIMACHI
THE NEW YORK TIMES
La méthode Daech, ou l’administration par la terreur
IRAK


CATÉGORIE RADIO – JURY INTERNATIONAL
PRIX DU COMITÉ DU DÉBARQUEMENT

1er Prix

Gwendoline DEBONO
EUROPE 1
Ni prisonnières, ni réfugiées : femmes djihadistes en Syrie
SYRIE

2e Prix

Julie PIETRI
FRANCE INTER
Rohingyas, l’enfer de la traversée
BANGLADESH

3e Prix

Martin PATIENCE
BBC
Survivre à une tempête de neige syrienne
FRONTIÈRE LIBANO-SYRIENNE


CATÉGORIE JEUNE REPORTER (PHOTO) – JURY INTERNATIONAL
PARRAINÉ PAR CAPA PRESSE TV

1er Prix

Mushfiqul ALAM
FREELANCE
The Great Exodus
BANGLADESH

Les Rohingyas marchent à travers la rizière après avoir franchi la frontière à Lomba bill, Cox's Bazar au Bangladesh © Mushfiqul ALAM
Télécharger la photo

CATÉGORIE TV GRAND FORMAT – JURY INTERNATIONAL
PRIX SCAM

1er Prix

Nicolas BERTRAND et Thomas DONZEL
FRANCE 2
Rohingyas : les damnés de la Birmanie
BIRMANIE et BANGLADESH


CATÉGORIE IMAGE VIDÉO – JURY INTERNATIONAL
PARRAINÉ PAR BEW TV / FRANCE 24 / ARTE

1er Prix

Darren CONWAY
BBC
La guerre des drogues au Mexique
MEXIQUE


CATÉGORIE PRESSE ÉCRITE – PRIX OUEST-FRANCE – JEAN MARIN

1er Prix

Jean-Philippe REMY
LE MONDE
Le Yémen en guerre
YÉMEN


CATÉGORIE TV – PRIX RÉGION NORMANDIE DES LYCÉENS ET DES APPRENTIS

1er Prix

Stéphanie PEREZ, Nicolas AUER et Laetitia NIRO
FRANCE 2
Les lionceaux du Califat : des bombes à retardement ?
IRAK


Nikon célèbre son centenaire

Comme chaque année depuis 2013, Nikon organisera dans le cadre du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre un workshop destiné aux jeunes talents du photoreportage. Cette année, Pep Bonet et Kadir van Lohuizen, membres fondateurs de l’agence NOOR viendront partager leur expérience de la production de reportages multimédia.

2017 est une année particulière à la fois pour Nikon qui fête son centenaire et pour l’agence NOOR, soutenue par Nikon depuis 2009, qui célèbre son 10e anniversaire.
Depuis le début de leur collaboration, NOOR et Nikon partagent une vision commune mise en œuvre au travers de la fondation NOOR : agir ensemble pour la promotion d’un photojournalisme éthique et humaniste au travers de projets de groupe réalisés par les photographes de NOOR, et former les talents émergents du photojournalisme en partageant avec eux les meilleures pratiques du métier et en leur faisant bénéficier de l’expérience de photographes internationalement reconnus pour leur talent et leur engagement.

Le Prix Bayeux-Calvados, NOOR et Nikon vous réservent d’autres surprises et exclusivités pour célébrer ces anniversaires, qui seront annoncées ultérieurement. Stay tuned !


23e Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre : le palmarès

Cinquante grands reporters étaient réunis à Bayeux, les 7 et 8 octobre 2016, pour délibérer et décerner les trophées des catégories photo, presse écrite, radio, télévision, télévision grand format, jeune reporter (photo), web journalisme et image vidéo. Trois prix spéciaux ont également été attribués : le Prix Région des Lycéens et Apprentis de Normandie (télévision), le Prix du public (photo) et le Prix Ouest-France – Jean Marin (presse écrite). Présidé par Jean-Claude Guillebaud, le jury international du 23e Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre a rendu son verdict…

Le mot de Jean-Claude Guillebaud, président du jury international :
« J’avais participé aux présélections, je savais que le choix du jury international serait difficile au vu de la qualité des articles et des reportages en compétition. Le résultat final est absolument formidable. J’y suis d’autant plus sensible qu’il récompense les grands reporters dans tous les médias. Le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre offre un regard panoramique sur notre profession. C’est ce qui le rend si unique et si précieux. »


CATÉGORIE PHOTO – JURY INTERNATIONAL
PRIX NIKON

1er Prix

Yannis BEHRAKIS
REUTERS
Les persécutés
GRÈCE

Mer Égée – 11 août 2015 – Yannis BEHRAKIS
Au lever du soleil, un bateau pneumatique chargé de réfugiés syriens dérive en mer Égée à la suite d’une panne de moteur entre la Turquie et la Grèce pendant sa traversée à destination de l’île grecque de Kos.
Télécharger la photo

2e Prix

Hassan GHAEDI
SIPA
Guerre en Irak : opération Al-Bashir
IRAK

3e Prix

Abd DOUMANY
AFP
Hôpital de fortune à Douma
SYRIE


CATÉGORIE TV – JURY INTERNATIONAL
PRIX AMNESTY INTERNATIONAL

1er Prix

Arnaud COMTE et Stéphane GUILLEMOT
FRANCE 2
Mossoul : fuir à tout prix
IRAK

2e Prix

Clarissa WARD et Bilal Abdul KAREEM
CNN
Témoin d’une frappe aérienne
SYRIE

3e Prix

Alex CRAWFORD et Garwen MCLUCKIE
SKY NEWS
De la Turquie à la Grèce
TURQUIE – GRÈCE


CATÉGORIE PHOTO – PRIX DU PUBLIC
PARRAINÉ PAR L’AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT

1er Prix

Yannis BEHRAKIS
REUTERS
Les persécutés
GRÈCE

Mer Égée – 11 août 2015 – Yannis BEHRAKIS
Au lever du soleil, un bateau pneumatique chargé de réfugiés syriens dérive en mer Égée à la suite d’une panne de moteur entre la Turquie et la Grèce pendant sa traversée à destination de l’île grecque de Kos.
Télécharger la photo

CATÉGORIE TV – PRIX RÉGION DES LYCÉENS ET APPRENTIS DE NORMANDIE

1er Prix

Virginie NGUYEN HOANG et Dastane ALTAÏR
PAC PRESSE pour FRANCE 4
War is a bitch
UKRAINE

CATÉGORIE WEB JOURNALISME – JURY INTERNATIONAL
PRIX NIKON

1er Prix

Guillaume HERBAUT et Paul OUAZAN
ARTE
Ukraine : carnet de route d’un photographe
UKRAINE


CATÉGORIE PRESSE ÉCRITE – JURY INTERNATIONAL
PRIX DU DÉPARTEMENT DU CALVADOS

1er Prix

Wolfgang BAUER
DIE ZEIT
« I’ve become someone else. Someone I no longer recognize »
NIGÉRIA

2e Prix

Tristan MCCONNELL
FOREIGN POLICY
Fermer les yeux et faire semblant d’être morts
KENYA

3e Prix

Anthony LOYD
THE TIMES
Reports on the fight against Islamic State
IRAK – SYRIE – AFGHANISTAN


CATÉGORIE RADIO – JURY INTERNATIONAL
PRIX DU COMITÉ DU DÉBARQUEMENT

1er Prix

Jeremy BOWEN
BBC NEWS
Yémen
YEMEN

2e Prix

Hugh SYKES
BBC NEWS
Anti-Isis rappeurs en Tunisie
TUNISIE

3e Prix

Omar OUAHMANE
FRANCE INTER
12 jours dans la vie d’un réfugié
TURQUIE – GRÈCE – MACÉDOINE – SERBIE – CROATIE – HONGRIE – AUTRICHE


CATÉGORIE JEUNE REPORTER (PHOTO) – JURY INTERNATIONAL
PARRAINÉ PAR CAPA PRESSE TV

1er Prix

Mohammed BADRA
EPA
La Syrie, ceux qui restent
SYRIE

Douma, SYRIE – 4 décembre 2015 – Mohammed BADRA / EPA
Mohammed Zahra, 14 ans, essuie le sol d’une morgue à côté d’un homme mort dans un assaut aérien perpétré par des loyalistes du gouvernement dans la ville de Douma, contrôlée par des insurgés. Le père de Mohammed est mort il y a deux ans et le garçon est devenu le bénévole le plus jeune de la défense civile syrienne.
Télécharger la photo

CATÉGORIE TV GRAND FORMAT – JURY INTERNATIONAL
PRIX SCAM

1er Prix

Ayman OGHANNA et Warzer JAFF
VICE
La route de Falloujah
IRAK


CATÉGORIE IMAGE VIDÉO – JURY INTERNATIONAL
PARRAINÉ PAR GALAXIE / FRANCE 24 / ARTE

1er Prix

Roméo LANGLOIS
FRANCE 24
À l’assaut du « califat »
SYRIE


CATÉGORIE PRESSE ÉCRITE – PRIX OUEST-FRANCE – JEAN MARIN

1er Prix

Célia MERCIER
XXI
Passeurs de vie
IRAK


Homeland : Irak année zéro

"Homeland : Irak année zéro" : journée spéciale Irak au cinéma Le Louxor

Homeland : Irak année zéro
Le samedi 13 février au cinéma le Louxor à Paris (10e), Nour Films, en partenariat avec le Prix Bayeux-Calvados, organise une journée spéciale Irak en présence d'Abbas Fahdel, le réalisateur du film HOMELAND : Irak année zéro, et des grands reporters Karen Lajon et Jean-Pierre Perrin (sous réserve).

Un Home movie à résonance universelle :

HOMELAND : Irak année zéro du cinéaste irakien Abbas Fahdel est une fresque puissante qui nous plonge pendant deux ans dans le quotidien de sa famille peu avant la chute de Saddam Hussein, puis au lendemain de l'invasion américaine de 2003. Ce documentaire est découpé en deux parties – l'avant et l'après.

I – Avant la chute

La première partie décrit les instants de vie d'une famille qui se prépare à la guerre. Elle va être terrible, mais il y a quand même l'espoir de voir une démocratie s'installer après la chute de la dictature. Que peut-il leur arriver de pire ?

II – Après la bataille

La seconde partie, après la chute du régime, est davantage tournée en extérieur. Les langues se délient et on découvre un peuple anéanti, un pays mis à feu et à sang où dans les rues, les incidents éclatent, les bandes rivales s'affrontent.

Pendant 334', nous partageons les joies et les craintes de cette famille irakienne qui nous montre à quel point toutes les familles du monde ont les mêmes aspirations : travailler, éduquer leurs enfants, rire, aimer, s'impliquer dans leur société…
Abbas Fahdel nous montre également qu'au coeur de la guerre il existe des hommes, des femmes et des enfants exceptionnels, des héros du quotidien, « des gens qui sont nos frères humains et que l'on quitte le coeur brisé quand le film prend brutalement fin ».

Voir la bande-annonce :

[fusion_builder_container hundred_percent="yes" overflow="visible"][fusion_builder_row][fusion_builder_column type="1_1" background_position="left top" background_color="" border_size="" border_color="" border_style="solid" spacing="yes" background_image="" background_repeat="no-repeat" padding="" margin_top="0px" margin_bottom="0px" class="" id="" animation_type="" animation_speed="0.3" animation_direction="left" hide_on_mobile="no" center_content="no" min_height="none"][su_vimeo url="https://vimeo.com/141512965"]

« L'oeuvre d'une vie » Télérama
« Un film à ne pas rater » Le Monde
« Une immersion saisissante » Libération
« Un film déchirant » Huffingtonpost
« Un monument à la puissance du cinéma » Variety
« Une alternative salvatrice au traitement médiatique occidental » Cahiers du Cinéma
« Le réalisateur dévoile un Irak qu'aucun reportage n'a montré » Studio Cinélive
« Plus qu'un film beau, c'est un film nécessaire, exceptionnel » Luciano Barisone, directeur Visions du Réel

En pratique :

Cinéma Le Louxor - 170, bd de Magenta, 75010 Paris

14 h : Présentation + Partie 1
16 h 50 : entracte
17 h 30 : Partie 2 + Débat

Possibilité de se restaurer au bar du Louxor durant l'entracte

Tarifs par séance :
9,40 € plein tarif
7,80 € tarif réduit (Sur présentation d'un justificatif : étudiants, demandeurs d'emploi, carte famille nombreuse, + 65 ans, personnes handicapées)
5 € : - de 15 ans[/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]


[Audio] Soirée grands reporters

Trois soirées pour mieux comprendre l’actualité internationale à travers Les Rencontres du Prix Bayeux-Calvados.

Avec le soutien de la Direction Régionale des Affaires Culturelles

«L’organisation djihadiste Daesh peut-elle créer un véritable état ?»

Pas une semaine en 2015 sans que l’actualité ne porte à la une «Daesh», «Djihad», «Etat Islamique», «Terrorisme». Ces mots qui composent à eux seuls l’univers d’un seul réseau dépassent aujourd’hui les frontières syriennes et irakiennes : des actions en Tunisie, au Koweït, dans le Sinaï égyptien, des fractions en Afghanistan et en Libye, des bases logistiques dans des paradis touristiques comme les Maldives, et des combattants venus de tous horizons, Occident compris. Guerre de religion et de territoire, instauration de la terreur, guerre de communication, contrôle des ressources énergétiques, bras de fer géopolitique, au delà des propagandes et des mythes préfabriqués par le reflet médiatique, une soirée pour cerner Daesh, de sa genèse à son développement.

L’organisation a-t-elle les moyens de son ambition et peut-elle réellement devenir un état islamique ? Quels impacts auprès des populations locales ?

De quels relais dispose Daesh à travers le monde ?

Barak Obama déclare une guerre sans merci à l’organisation djihadiste mais la communauté internationale a-t-elle les moyens d’éradiquer Daesh sans allumer d’autres foyers terroristes ?

Une soirée préparée et animée par Eric Valmir (France Inter) avec notamment Patrick Cockburn, Pierre-Jean Luizard, Jean-Pierre Perrin (Libération) et Hélène Sallon (Le Monde).